les plantes aquatiques

Les plantes aquatiques pour aquariums

De nombreuses plantes aquatiques sont exploitées en aquariophilie pour végétaliser un aquarium ou un aquaterrarium. Par définition des termes, une plante est dite aquatique lorsque le végétal s'est adapté à la vie dans des environnements aquatiques, tant en eau douce qu'en eau salée. Par extension, une hépatique ou une mousse aquatique est assimilée à une plante aquatique en langage aquariophile. Ces plantes sont aussi appelées hydrophytes ou macrophytes.

Ces plantes nécessitent des adaptations spéciales pour vivre immergées dans l'eau, ou flottantes à la surface de l'eau, ou les deux avec une partie de la plante immergée et une autre émergée. L'adaptation la plus commune consistent en des aérenchymes, mais des feuilles flottantes et les feuilles finement découpées sont également fréquentes. Toutefois, il faut garder en conscience que la plupart des plantes aquatiques ne peuvent se développer dans l'eau ou dans le sol saturé d'eau en permanence : ce sont des végétaux autotrophes qui exploitent les multiples composantes des photosynthèses. Ces végétaux sont donc une composante commune des zones humides.

une plante aquatique en fleurs, la jacinthe d'eau Eichhornia crassipes

Parmi les plantes aquatiques, on peut considérer 6 groupes différents, tant en positionnement, qu'en usage : Chacun de ces groupes de plantes aquatiques se différencie essentiellement par les conditions environnementales des biotopes et habitats.

Classification morphologique des plantes aquatiques :

Il existe de nombreuses classifications possibles des plantes aquatiques sur la base de la morphologie. Un exemple permet de décomposer cette classification en six groupes comme suit: Le journal Aquatic Botany est une revue scientifique internationale traitant de la recherche appliquée et fondamentale sur des plantes émergentes, submergées et flottantes dans des écosystèmes d'eau douce ou marins. Le journal a été fondé par Cees den Hartog, qui y écrit encore en tant que rédacteur-conseil. Cette revue de botanique aquatique publie des études fondamentales sur la structure, la fonction, la dynamique et la classification des communautés et des écosystèmes aquatiques dominés par les végétaux, ainsi que les aspects moléculaires, biochimiques et physiologiques des plantes aquatiques. Il est également un débouché pour des articles traitant de la recherche appliquée sur les biotope dominés par les plantes aquatiques, incluant les conséquences de la perturbation (par exemple, la transplantation, l'influence des herbicides et autres produits chimiques, la pollution thermique, le contrôle biologique, le pâturage et la maladie), l'utilisation de plantes aquatiques, la conservation des ressources, et tous les aspects de la production de plantes aquatiques et de la décomposition.