Un écosystème pour chaque plante aquatique?

Un écosystème aquatique donne la vie, provoque l'apparition du biotique, recycle aussi la biomasse produite lorsqu'elle meurt. Par définition, un écosystème aquatique est un milieu dans un plan d'eau, regroupant des communautés d'organismes qui dépendent les uns des autres et de leur environnement. Les deux principaux types d'écosystèmes aquatiques sont les écosystèmes marins et les écosystèmes d'eau douce, avec un intermédiaire concernant l'eau saumâtre. Ces biotopes aquatiques accueillent des poissons comme les poissons-zèbres, les guppys, des rasboras, des corydoras, etc.

En se limitant aux écosystèmes d'eau douce, il est admis trois types de base des écosystèmes dulcicoles :
  • Lentique : eau en mouvement lent, y compris les trous d'eau, les étangs et les lacs. C'est le lieu imité par un bassin de jardin ou un étang, avec un filtre pour bassin pour assumer le cycle des éléments organiques principaux (azote, carbone, ...).
  • Lotique : eau se déplaçant plus rapidement, par exemple les cours d'eau comme les rivières, fleuves, torrents. On aboutit parfois à des milieux rhéophiles.
  • Zones humides : zones et lieux pédologiques où le sol est saturé ou inondé pendant au moins une partie du temps, s'asséchant partiellement ou totalement à certaines périodes.

La mangrove est un écosystème de diverses plantes aquatiques, un biotope parfait pour le palétuvier

La mangrove est un biotope très spécial, groupant plusieurs modèles d'écosystèmes : eau douce, saumâtre, terrestre. Ce monde d'écosystème aquatique est assez unique au monde, c'est un écosystème aux eaux paradoxales qui n'accueillent pas seulement des palétuviers mais aussi quelques des plantes aquatiques supportant des milieux salés.